Note d’intention – Feu Follet

CV…

Note d’intention…

Ce spectacle est né après une longue collaboration avec Mônica Passos, diva brésilienne résidant à Paris.

Après avoir travaillé sur la scénographie et joué dans plusieurs de ses concerts,
j’ai commencé à toucher du doigt le monde onirique des traditions brésiliennes.

Le déclencheur fut le tournage en 2008 de son dernier clip que nous avons organisé en Baie de Somme.
(cf : créa vidéo)

Je me suis dit que ce monde, rempli de personnages étonnants, comme ce Saci – petit diablotin berçant l’imaginaire des
enfants du Brésil, ou encore ce voyage initiatique d’un lapin qui va rencontrer sa belle sur le dos d’un jaguar…
oui, ce monde avait aussi sa place ici.

J’ai contacté Antonia Ortu pour mettre en place le canevas de ce spectacle.
Ensuite, la scénographie a été créée sous le regard de Jean-Louis Laforêt.

Pour les petits enfants (de 3 à 8 ans), il nous fallait bouger, danser, raconter, faire peur aussi, un peu…

Et voilà Feu Follet, conçu à partir de contes, de jeux éducatifs interactifs avec les enfants, de danses, de devinettes,
de jeux de mots, de comptines et musiques brésiliennes.

Un voyage très accessible vers un autre monde, une autre culture.

Presse…

L’Informateur :
« un moment de franche rigolade pour ces gamins qui ontbeaucoup apprécié les pitreries et les facéties de langage des deux comédiennes »

L’Eclaireur :
« une petite escapade réussie dans le monde de l’imagination, que les jeunes enfants ont très fortement apprécié »